Le sciage guidé avec une scie circulaire

La scie circulaire permet des découpes en série rapides dans divers matériaux. Elles peuvent s’effectuer à la volée, en suivant un tracé, cependant, pour plus de précision et un résultat impeccable, il est préférable d’utiliser un dispositif de guidage contre lequel glissera la semelle de la machine…

Le guidage permet se concentrer uniquement sur la bonne manipulation de la machine.
Bien entendu, il convient de prendre en compte l’épaisseur de la lame. Si cette précaution est importante avec une scie à main, elle l’est encore plus avec les lames épaisses des scies circulaires. Si vous calez l’axe de la semelle sur le trait de coupe, la largeur de la lame sera répartie entre la pièce et le rebut. Lorsqu’un travail précis est nécessaire, il faut décaler la scie pour que l’épaisseur de la lame (et de sa denture) se situe entièrement dans le rebut.
Pour le délignage ou le tronçonnage proche d’un chant, utilisez le guide parallèle fourni avec la machine.
Lorsque la coupe est située loin des chants, la solution la plus simple et la moins chère consiste à utiliser un tasseau bien équarri que l’on maintient contre la pièce avec des serre-joints. Placez-les de façon qu’ils ne gênent pas la progression de la machine. Cependant, cette solution ne convient que pour les petits travaux et pour les petites pièces, car elle est plutôt longue à mettre en œuvre, notamment pour un réglage précis. En effet, un tasseau long risque de fléchir au milieu et de dévier la coupe.

La plupart des fabricants proposent des rails de guidage adaptés à leurs machines. Ce sont des règles en aluminium avec un profil de guidage, dans lequel coulisse la semelle de la machine et éventuellement un système de fixation sur la pièce. Ils permettent de guider la machine précisément sur de grandes longueurs. Généralement, le côté de la règle situé près de la lame est pourvu d’un jonc en plastique permettant d’assurer le parfait contact avec la pièce au ras de la coupe, pour éviter les éclats, et de s’aligner sur le trait de coupe. Le seul inconvénient de ce système de guidage est qu’il n’est pas adapté aux pièces étroites. Une largeur suffisante est nécessaire pour assurer la stabilité du rail. Certains rails sont dotés d’un système de réglage d’angle pour réaliser des coupes obliques précises. Un taquet situé sous le rail évite le glissement.
Il existe des machines dédiées au tronçonnage en série vendues avec un court rail de guidage (plusieurs longueurs disponibles). La machine est solidaire du rail, mobile latéralement et équipée d’un système de retour automatique par câble de rappel. On peut ainsi manipuler la machine avec son guide d’une seule main, l’autre maintenant le système pendant la coupe. La machine peut être alimentée sur secteur ou sur batterie, avec ou sans le rail. C’est l’outil idéal sur un chantier, pour les travaux de coupe répétitifs : lames de parquet, terrasse…

D’après Le grand livre de la menuiserie © DFTG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *