Dresser un chant au rabot

Les rabots sont principalement utilisés pour aplanir les pièces en bois. Ils servent aussi à dresser leurs côtés, les chants, pour un résultat impeccable…

Il est préférable d’utiliser un rabot dont la semelle a une taille adaptée à la longueur de l’ouvrage. Si celui-ci est long, utilisez un rabot avec une grande semelle afin d’éviter de creuser la pièce au centre. Cette dernière doit également être fermement serrée pendant le rabotage. On peut utiliser une varlope.
Prenez garde également à bien effectuer les passes dans le sens du fil du bois pour ne pas arracher les fibres.
Lorsque le chant est assez épais (au moins de la largeur du fût du rabot), il n’y a pas de problème pour réaliser le dressage. En revanche, quand le chant est étroit, le rabot manque de stabilité. Il faut le passer dans l’axe du chant. Si le rabot est décalé, vous risquez d’obtenir un chant incliné et non pas d’équerre avec la face de la pièce.
Maintenez le rabot pour le garder parfaitement horizontal et centré sur le chant. Pour ce faire, guidez le rabot en tenant le bouton à l’avant avec le pouce (ou la molette pour les rabots de paume), ou bien l’avant du fût et les autres doigts (qui serviront ainsi de guide) sous la semelle.

Pour certains rabots, il existe des systèmes de guide latéral à visser sur le fût pour respecter l’équerrage du chant par rapport à la face.

Vérifiez avec une équerre que l’usinage est bien perpendiculaire, et avec une règle ou la semelle du rabot que le chant est parfaitement droit.

D’après Le grand livre de la menuiserie © DFTG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *