La scie sabre

Cet outil électroportatif peut rendre de grands services et faciliter le travail. C’est une sorte d’égoïne électrique. Ce n’est pas un outil très précis, mais il est performant, et les travaux intensifs ne lui résistent pas…

Elle permet de couper rapidement les pièces de bois, même épaisses. Grâce à sa constitution, elle peut opérer aussi dans les endroits d’accès difficile. C’est la scie idéale pour les gros travaux de rénovation, elle permet de découper le bois sec ou vert et bien d’autres matériaux, selon le type de lame utilisée (plastique, PVC, métal, plaques de plâtre…).

La lame est plus grande et épaisse que celle d’une scie sauteuse, tout en en reprenant le principe : elle est actionnée par un mouvement de va-et-vient, mais horizontal, par rapport au bloc-moteur. Certaines machines sont dotées d’un système un peu équivalent au mouvement pendulaire de la scie sauteuse. La lame suit une course orbitale optimisant ses capacités de coupe, mais au détriment de la précision. La longueur des lames est comprise entre 15 et 30 cm. Elles peuvent être flexibles, pour couper un tuyau, par exemple, au ras d’un mur ou d’un sol.
La plupart des fabricants proposent des systèmes de montage rapide de la lame, sans outil spécial. Le bloc-moteur est de forme allongée, avec une poignée à l’arrière (parfois orientable). La partie avant du bloc est recouverte d’un revêtement antidérapant pour le positionnement de la seconde main. Avant la lame de scie se trouve une petite semelle orientable (ou sabot).
La plupart des machines sont équipées d’un variateur de vitesse pour adapter la coupe à chaque type de matériau. L’inconvénient de cette machine est peut être son poids, qui devient éprouvant après un certain temps d’utilisation. Le poids dépend principalement de la puissance de la machine, il peut atteindre 4 kg. La puissance peut être de 1000 W, ou plus pour les modèles les plus puissants. Les modèles bas de gamme ont une puissance inférieure. Le choix dépend de l’usage que l’on compte en faire. Ces machines peuvent également créer des vibrations pénibles à l’usage. Choisissez un modèle de qualité ou pourvu d’un dispositif antivibration.
Comme pour toutes les machines électroportatives, il existe des modèles sans fil. Ils sont légèrement moins performants mais leur fréquence d’oscillation est souvent supérieure aux modèles filaires, ce qui compense le manque de puissance. Certains modèles peuvent se tenir d’une main, ce qui est très pratique pour les travaux sur une échelle, par exemple, ou dans les endroits d’accès difficile.
Sur les machines récentes, le bloc-moteur est généralement pourvu d’un éclairage LED. Portez les protections adéquates pour utiliser ce type de machine (gants, lunettes de protection…). Elles ne sont pas équipées de dispositif d’aspiration de la sciure, mais sont parfois pourvues d’une soufflette à leur extrémité pour dégager la zone de travail.

D’après Le grand livre de la menuiserie © DFTG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *