Les pâtes de verre

Élégantes, modernes, pratiques, les pâtes de verre sont de petits carreaux destinés aux mosaïques, pour les décos les plus élaborées…

Elles sont généralement collées sur des trames, sous forme de dalles. Leur aspect décoratif est incontestable, le verre apportant de la profondeur. Les carreaux peuvent être unis, irisés ou présenter un aspect métallique, avec des rendus mats, brillants ou satinés. Ils sont composés d’un mélange de verre et de pigments colorés. Les formats individuels sont compris entre 15 × 15 mm et 50 × 50 mm environ, avec une épaisseur de 4 à 10 mm.
Ce revêtement est très résistant méca­­niquement (chocs, rayures, chaleur), insensible à l’eau et à la plupart des agressions chimiques. C’est le revêtement idéal des piscines, mais il peut également décorer les salles de bains, les cuisines, les hammams… Le petit format des carreaux, montés sur trame, permet d’épouser toutes les formes du support, notamment les courbes ou les plans inclinés comme le sol des douches à l’italienne. Les pâtes de verre sont prisées pour les décors en mosaïque ou les frises. Afin qu’elles conservent leur transparence lors de la pose, il est nécessaire d’utiliser une colle blanche (une colle grise les rendrait ternes). Il est de plus très difficile de bien nettoyer les interstices entre les carreaux (reflux de la colle) avant la réalisation des joints. Pour simplifier la mise en œuvre, utilisez un produit colle et joints. Pour assurer le collage et la solidité, notamment dans les piscines, où les carreaux sont immergés en permanence, on utilise un mortier-colle époxy.
Dans cette gamme de produits, on peut également citer les émaux de Briare. Ce sont des éléments d’émail vitrifiés et teintés dans la masse. Ils sont particulièrement résistants aux chocs, à l’usure, aux UV, à l’eau et aux agressions chimiques. Ils peuvent être utilisés aux murs, au sol, en intérieur ou en extérieur. Ils sont fabriqués à partir d’une pâte d’émail appelée calcine, composée de sable, de roche cristalline et de fondant. Cette pâte, mélangée à des colorants, pressée et cuite, donne naissance aux émaux. Ils sont commercialisés, comme les pâtes de verre collées, sur une trame ou recouverts d’un papier kraft. Il existe une multitude de coloris et de formes pour réaliser toutes sortes de décors personnalisés. Leur faible épaisseur permet de les poser sur un carrelage existant, ce qui est particulièrement pratique en rénovation.

D’après Le carrelage de sol et mural © DFTG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *