Les canalisations en fonte

Même si elle n’est plus choisie en priorité, la fonte possède des qualités toujours appréciées, notamment pour les descentes d’eaux usées et pour les collecteurs principaux…

Elle présente l’avantage d’offrir un écoulement silen­cieux et la résistance au feu. C’est un matériau noble, plus délicat à mettre en œuvre que le PVC. Les tuyaux en fonte sont protégés par un revêtement intérieur et extérieur anticorrosion.

On distingue généralement deux types de tuyaux en fonte, dont la mise en œuvre est différente :
— la fonte SMU (super métallit à bouts unis). Les extrémités des tuyaux sont lisses, c’est-à-dire sans emboîtements. Le démontage des fontes SMU est aisé ;
— la fonte SME (super métallit à emboîtement). L’une des extrémités du tuyau comporte un emboîtement, l’autre est lisse.

La taille des tuyaux en fonte est carac­térisée par leur diamètre nominal c’est-à-dire pratiquement le diamètre intérieur (un tuyau de fonte DN 100 a un diamètre réel intérieur de 104 mm et un diamètre extérieur de 110 mm).
Les diamètres nominaux courants sont DN 50, DN 75, DN 100, DN 125, DN 150 (et jusqu’à DN 400). Les tuyaux en fonte sont commercialisés par lon­gueurs de 3 m pour la SMU et de 0,15, 0,25, 0,50, 1, 2, 2,50 et 3 m pour la fonte SME.

Utilisez des tuyaux admis à la norme NF. Ils doivent être marqués de la manière suivante :
Identification du fabricant NF-1-2/3- SMU DN 100-EU-EP-95 01
où la première inscription indique la marque, NF indique la conformité à cette norme, SMU précise le type de fonte, DN 100 indique le diamètre nominal, EU et EP précisent les domaines d’em­ploi, c’est-à-dire eaux usées et eaux pluviales.

Avant 1974, d’autres diamètres nominaux étaient utilisés. Attention, si vous tra­vaillez sur une installation ancienne. Il existe des jonctions adaptables qui permettent de passer d’un système à l’autre.

Pour chaque type de fonte, il existe de nombreux raccords :
• les coudes avec différentes inclinaisons (22°, 45°, 67° 30 et 87° 30 pour la SMU et 20°, 30°, 45°, 67° 30 et 87° 30 pour la SME) ;
• les coudes d’étage, qui permettent un dévoiement de 75 à 150 mm de l’axe du tuyau ;
• les culottes qui permettent de recueillir une ou plusieurs évacuations dans une descente de même section. Plusieurs inclinaisons sont possibles (de 45° à 87° 30). La culotte sert également à créer une dérivation pour un étage et au raccordement des WC. Les culottes à fût allongé permettent d’éviter tout raccord dans la traversée d’un plancher. En rénovation, les culottes à coulisse s’avèrent très pratiques pour créer une dérivation sur une descente existante. Pour les chutes uniques (eaux vannes plus eaux ménagères), il existe des culottes spéciales. Il existe également des culottes SMU pied de chute à 45° qui simplifient le raccordement entre une chute et un collecteur principal ;
• les embranchements, comme les culottes, permettent de connecter plusieurs évacuations dans une même descente, mais avec des sections différentes ;
• les coulisses sont utilisées en rénovation, pour la restauration des fontes. Elles permettent d’intervenir uniquement sur la partie endommagée, sans démonter toute la descente ;
• le tampon de dégorgement permet d’accéder rapidement à l’intérieur de la tuyauterie en cas d’ob­struction ;
• les siphons.

Pour raccorder des petites évacuations aux chutes, on utilise des tampons de raccordement en élastomère. Ils présentent un ou plusieurs orifices de diamètre différent, dont les sillons moulés en creux se découpent. Ce système permet la réception séparée d’une vidange à grand débit avec d’autres évacuations séparées de petit débit, sans craindre le désamorçage des siphons des appareils. Ces tampons existent en version SMU ou SME.

Pour le raccordement direct des WC à la chute, on utilise un joint spécial appelé joint à lèvre ou JL. Ce joint peut servir également au raccordement d’un tube PVC dans un tuyau de fonte.

Une autre solution souvent utilisée par les plombiers consiste à assurer l’étanchéité entre une petite évacuation et la chute avec un joint de ciment prompt.

D’après La plomberie © DFTG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *