Plomberie : le principe du siphon

C’est un organe d’hygiène et de santé publique essentiel, qui doit équiper tout appareil sanitaire : le siphon. Que dit la réglementation à son sujet…

Les règlements sanitaires départementaux (DSP) ont été conçus pour préserver les usagers des nuisances des systèmes d’évacuation et éviter tout risque de pollution ou de contamination.
Chaque départe­ment français possède donc son règlement sanitaire. Toutefois, tous respectent des principes de base communs.
La première grande règle concerne les ori­fices de vidange des appareils sani­taires et ménagers : ils doivent être pourvus d’un système d’occlusion hydrau­lique, c’est-à-dire un siphon, conforme aux normes françaises et assurant une garde d’eau permanente. C’est cette garde d’eau qui assure une barrière sanitaire entre l’égout et l’installation privative. Elle doit être d’au minimum 50 mm. La garde d’eau permet de retarder la remontée des bactéries et de stopper les odeurs dans l’appareil sanitaire.

D’après La plomberie © DFTG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *