Plomberie : le surpresseur

Dans de très rares cas, la pression du réseau d’eau est trop faible. Si elle est inférieure à de 0,3 bars au point de puisage le plus défavorisé de l’installation de plomberie, il faut envisager d’installer un surpresseur.

Un système de surpression est composé d’un réservoir avec une pompe. Les modèles de base s’activent automatiquement dès qu’on ouvre un robinet. Les modèles plus sophistiqués sont équipés d’un réservoir de stockage qui évite les mises en marche intempestives en cas de fuites ou de petits puisages. Afin d’éviter les transmissions de bruits, il convient d’installer le surpresseur sur des silent-blocs. Effectuez le raccordement aux canali­sations par l’intermédiaire de manchons souples ou de flexibles.

D’après La plomberie © DFTG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *