isolation paille?

Les sujets traités sont l'écoconstruction et les énergies renouvelables, l'utilisation des matériaux naturels et leur mise en œuvre, ainsi que la conception bioclimatique. Quels sont les labels BBC Effinergie, maison passive, aides, PTZ+... et les principes constructifs adaptés ? (maison bois, monomurs brique ou béton cellulaire, maison en paille...).

Modérateurs : Admin, Modos

J-Mi
Messages : 16
Inscription : 13/02/10 14:28

isolation paille?

Message par J-Mi » 15/02/10 14:46

Bonjour à tous,
Puisque c'est mon premier message, j'en profite pour me présenter. Je viens d'acheter une ancienne ferme dans laquelle il y a une partie habitation. Tout est a refaire: les toits sont à révisés et à relater en partie. L'habitation ne possède aucune isolation. L'installation électrique est obsolète et le réseau d'eau a gelé!
Je pense rénover avec un souci écologique: le batiment fait 50m de long et je vais en profiter pour récupérer l'eau de pluie pour le jardin, les toilettes...
J'aimerais aussi utiliser des isolant écolo comme le chanvre.
Problème: je me suis mis sur la paille (!) avec l'achat de cette maison et mon budget renovation est très limité.

Ma première question peut paraitre un peu tordue.
L'habitation existante est sur le rez de chaussée. Il y a un grenier que j'aménagerai certainement dans quelques année. Ca me gene donc d'investir dans un isolant écologique cher ou de mettre de la laine de verre pas cher mais pas écolo.
Que pensez-vous de mettre des bottes de paille (1 ou 2 rangs?) directement sur le sol :?:
Comment puis-je comparer cet isolant aux autres plus conventionnels (R et lamda?) :?:

Je vous remercie par avance et n'hésitez surtout pas à me donner des conseils, mes choix n'étant pas arretés.
A bientôt
JMichel

Avatar de l’utilisateur
JL
Messages : 1827
Inscription : 14/06/01 10:49
Localisation : Paris

Message par JL » 15/02/10 16:09

Bonjour
D'après une étude de l'ADEME et de la FFB, la paille (en bottes) aurait un coefficient Lambda de 0,07 W /m.K.
Avec une épaisseur de 36 cm, vous obtenez un R proche de 5. C'est pas mal et en deux couches croisées encore mieux.
Problèmes : la paille est très perméable à la vapeur d'eau, il vous faudra donc poser une membrane pare-vapeur continue sur tout le sol avant d'installer la paille. Problème numéro 2 risques d'incendie si la paille n'est pas protégée, par un enduit par exemple. Risque numéro 3 possibilité de colonisation par des nuisibles. A voir donc, mais ça peut être une solution d'attente.
Pour info, les fabricants de laine de verre commercialisent dorénavant des produits plus respectueux de l'environnement en supprimant les formaldéydes et les COV grâce à l'utilisation de liants d'origine végétale ou minérale (ils permettent de mieux retenir les fibres car plus gras et apportent d la douceur au produit). Certains fabricants ont également supprimé les colorants.
Une fois que le bateau a coulé, tout le monde sait comment on aurait pu le sauver.

Avatar de l’utilisateur
Totor
Messages : 5108
Inscription : 14/06/01 11:49
Localisation : France

Message par Totor » 15/02/10 18:46

Bonjour,

Euh, juste un petit complément aux explications (remarquables) de JL : Attention à l'emploi de paille en quantité pour effectuer une isolation, car il se peut que votre assurance (incendie) vous demande une légère surprime, sinon elle peut ne pas vous assurer même si vous payez la prime habituelle ... Donc un conseil : Renseignez vous.

ne pas monter bien haut, peut être ... mais tout seul !

J-Mi
Messages : 16
Inscription : 13/02/10 14:28

Message par J-Mi » 15/02/10 19:13

Ok, merci beaucoup à tous les deux. Ca c'est une réponse complète. Donc la paille a un super coef R. C'est déjà un bon point. Dans mon cas, elle serait gratuite ou presque. Par contre, je n'avais pas pensé au par vapeur et au risque d'incendie. Remarquez, si je ne met pas de par-vapeur, la paille est moins inflammable!
Je plaisante.
Par contre, pour l'incendie, avant d'attaquer la paille, il faudrait que le plancher tombe. Donc, quand la maison en sera là... Au niveau des nuisibles j'y avais pensé et cela reste un problème.

Mille merci et à bientôt. (mes questions sont nombreuses puisque je prévoie 10 ans de travaux!).
JMichel

gilles.gauthier
Messages : 981
Inscription : 10/02/07 09:58
Localisation : F 07200
Contact :

Re: isolation paille?

Message par gilles.gauthier » 15/02/10 19:42

J-Mi a écrit : Je vous remercie par avance et n'hésitez surtout pas à me donner des conseils, mes choix n'étant pas arretés.
A bientôt
JMichel
Bonjour à tous,

Jmichel,ce site confrère pourrait vous aider dans votre démarche.Ils ont une certaine expérience dans le domaine:
http://macaspaille.over-blog.com/ext/ht ... illons.fr/
Bons travaux,
Cordialement.
Distributeur enduits minéraux,sols coulés colorés,enduits spéciaux ambiance humide.
Adjuvants,produits techniques d'étanchéité,de cuvelage,de nettoyage et de traitement de surface.

J-Mi
Messages : 16
Inscription : 13/02/10 14:28

Message par J-Mi » 15/02/10 19:51

Merci Gilles :wink:

matheysinus
Messages : 4297
Inscription : 19/04/06 06:55
Localisation : Haute Marne

paille

Message par matheysinus » 16/02/10 06:38

je confirme les dire de Totor, que je salue au passage, à savoir que vous n'avez pas le droit de stoker de la paille - il faut impérativement la déclarer à l'assurance qui vous fera payer une surprime - assez chère du reste
je sais que chez mon fils (qui est agriculteur) le stokage de paille ou de fourrage est intrerdit au dessus de la partie habitation (même avec une dalle) - toutes les compagnies d'assurance n'ont peut être pas les mêmes exigences
je crois qu'ils tolèrent 300 kg sans surprime (= consommation personnelle pour qui a un petit élevage)
Avec le temps et la patience, la feuille de murier devient soie

gilles.gauthier
Messages : 981
Inscription : 10/02/07 09:58
Localisation : F 07200
Contact :

Message par gilles.gauthier » 16/02/10 07:43

Bonjour,

pour information,est consultable sur le site précité un dossier complet en PDF concernant les tests par l'ADEME, CEBTP et FFB: Utilisation de la paille en parois de maisons individuelles .
En page 4,il est entre autres question de la tenue au feu (essais de maquette en labo)
Puis,il est ensuite détaillé les types de protection (chaux/chanvre,entre autres) mises en oeuvre et dosages,destinées à être appliquée sur les ballots ou paille compressée.
Cordialement.
Distributeur enduits minéraux,sols coulés colorés,enduits spéciaux ambiance humide.
Adjuvants,produits techniques d'étanchéité,de cuvelage,de nettoyage et de traitement de surface.

J-Mi
Messages : 16
Inscription : 13/02/10 14:28

Message par J-Mi » 16/02/10 13:39

Bonjour, ce site est assez riche en effet et j'ai consulté hier le PDF de l'ADEME qui confirme ce que vous m'avez dit.
Merci à tous, bon bricolage.
JM

greg33
Messages : 3
Inscription : 10/03/10 23:11

Message par greg33 » 10/03/10 23:21

Lambda officiel français de la paille : 0.065

Ceci dit a plat elles est beaucoup isolante : 0.045

Plus d'info:

isolation paille

Attention aux remontées capillaires...

Avatar de l’utilisateur
Babettte
Messages : 6
Inscription : 30/03/10 14:31

Message par Babettte » 30/03/10 14:56

hello tous ! :D

Désolé je suis nul en ecoconstruction.
Mais que signifie les R et les chiffres ?

Avatar de l’utilisateur
JL
Messages : 1827
Inscription : 14/06/01 10:49
Localisation : Paris

Message par JL » 30/03/10 15:49

Bonjour Babette
Le sigle Lambda représente le coefficient de conductivité thermique d'un matériau, c'est à dire, si l'on veut simplifier, son pouvoir de freiner la chaleur qui le traverse. Plus ce coefficient est faible, meilleur est l'isolant. La plupart des isolants conventionnels ont un lambda situé entre 0,030 et 0,040.
Cette valeur est évaluée en labo pour un matériau d'1 m d'épaisseur.
Quand vous achetez un produit isolant, vous trouvez inscrit dessus la valeur R, qui représente sa résistance thermique. Elle prend en compte l'épaisseur de l'isolant. Elle consiste au rapport de l'épaisseur du produit sur son coefficient lambda. Donc plus l'isolant est épais plus il sera isolant (pour un même produit avec un lambda constant). Donc, plus cette valeur de R est élevée, plus le produit est isolant.
Je ne suis d'ailleurs pas d'accord avec Greg 33 qui nous dit que le lambda de la paille est plus important à plat que sur chant. Le lambda est le même mais lma résistance thermique est plus élevée, oui, car le produit est plus épais dans ce sens.
Une fois que le bateau a coulé, tout le monde sait comment on aurait pu le sauver.

Avatar de l’utilisateur
Babettte
Messages : 6
Inscription : 30/03/10 14:31

Message par Babettte » 30/03/10 16:24

ok merci pour l'info :D

greg33
Messages : 3
Inscription : 10/03/10 23:11

Message par greg33 » 30/03/10 16:37

JL, je suis affirmatif sur le lambda inférieur à chant. c'est mesuré et cela se comprend intuitivement si " tu imagines le cheminement d'une calorie dans la paille" : isolation mur paille

Concernant la paille, que l'assureur gagne des qu'il peut rien d'étonnant...
Je vous invite a voir cet article sur le comportement incroyable de la paille réalisé recemment au CSTB : maison paille incendie

J-Mi
Messages : 16
Inscription : 13/02/10 14:28

Message par J-Mi » 10/04/10 18:46

Merci pour ces précisions. En cas d'incendie, ma maison est très bien faite, comme toutes maisons anciennes. Il y a une couche de terre sur le plancher de l'étage. En cas d'incendie, le plancher tombe et la terre étouffe le feu.
Pas betes les anciens...

Répondre