géothermie avec radiateur

Les sujets traités sont l'écoconstruction et les énergies renouvelables, l'utilisation des matériaux naturels et leur mise en œuvre, ainsi que la conception bioclimatique. Quels sont les labels BBC Effinergie, maison passive, aides, PTZ+... et les principes constructifs adaptés ? (maison bois, monomurs brique ou béton cellulaire, maison en paille...).

Modérateurs : Admin, Modos

did67
Messages : 16
Inscription : 03/04/08 18:22

Message par did67 » 06/04/08 16:42

xav60 a écrit :pour le terrain

la zone d'implantation du radié (si je fais de la géothermie) ras que de la plouse et le jardin
pour la terre, c une une sorte de terre argileuse sablonneuse et un peu de glaisse

je me demandé si sa serais pas faisable de se le faire soit même, se n'ais jamais qu'un tuyau dans le sol, et de la plomberie (reste la pas à acheté) :?

au niveau du coût d'installation je sais pas (pour les radiateurs je pensé à des trés basse température comme toi)

:?: question

qu'est ce qui serait plus viable la géothermie ou les photovoltaiques avec revente totale (pour ce dernier radiateur élec à inertie biensur)
:) :!:
1) Tu dis "rien que de la pelouse" : c'est pas si simple ! Après un tel chantier, la terre a foisonné, il faudra des années pour avoir de nouveau un niveau stabilisé, etc... Et il faut retourner une belle surface !

2) La nature de la terre n'est pas un problème (sauf rochers) : elle influence la longueur du circuit à enterrer, ce n'est pas un problème, cela se calcule... Par exemple, si ta terre est sableuse, il faut plus de tuyau, c'est tout...

3) Le faire soi-même : oui, si tu sais conduire une pelleteuse ! Il ne s'agit pas que de quelques mètres !

4) Si tu ne restes pas sur un système électrique, quelle que soit ta source de chaleur, tu devras mettre des circuits + des radiateurs ; la "basse température" augmentera l'addition, mais ne sera qu'un élément du devis ; celui-ci dépendra plus de la configuration de la maison que des radiateurs...

PS : je fais l'hypothèse qu'on n'est qu'au début d'une augmentation générale du coût de l'énergie, donc les investissements 1) dans l'isolation ; 2) dans des systèmes à haut rendement (condensation, basse température, solaire...) seront de plus en plus rentables avec le temps... C'est ma conviction, mais je ne suis pas voyant !

5) Si tu optes pour un circuit basse température, il faut examiner l'ensemble des solutions de production de la chaleur ; je ne me focaliserais pas sur la géothermie comme tu me sembles le faire ; je regarderais au moins du coté du bois (je ne sais où tu habites) et notamment des granulés de bois (appelés pellets) et le gaz avec chaudière à condensation (surtout si tu as un accès au gaz naturel ?). Personnellement, j'ai opté pour une niche, que je considère comme la plus "écologique" : une chaudière automatique à pellets (mais j'habite en Alsace, avec un marché qui s'est stabilisé et des fournisseurs sérieux...).

PS : Je reconnais avoir un a priori contre l'électricité, à cause du nucléaire et de ses déchets (je pense en plus, mais c'est un pari, que l'électricité va augmenter car EdF devra à la fois démantibuler à prix d'or ses vieilles centrales et en construire des nouvelles).

6) La question du photovoltaïque est, selon moi, toute autre : c'est un investissement, assez lourd, au rendement garanti, qui produira un revenu au bout d'environ 8 ans (une fois l'installation remboursée). Tu peux le faire, si tes moyens le permettent, quelle que soit le chauffage pour lequel tu optes ! (pour payer, dans 7 ou 8 ans, ta facture de gaz ou de pellets, par exemple !). Il n'y a qu'un lien psychologique entre chauffage et photovoltaïque : tu ne te chaufferas pas avec l'électricité que tu produis (il n'y en aura pas assez et pas au bon moment). Donc dissocie les deux questions, elles n'ont rien à voir.

xav60
Messages : 9
Inscription : 25/03/08 18:27

Message par xav60 » 06/04/08 17:17

pas trés simple les énergies renouvlables

il claire que les pv ne me permetterons de me m'auto suffire pendant les periodes hivernales, j'habite en picardie (on ne parle pa chti, mais on en est pas loin avec les anciens) :P

les enegies renouvables m'intéresse beaucoup, le problème est laquelle est la plus rentable.

les pv sont chére à l'achat les prix ne baisse pas du à lengoument pour les energies renouvlables et les grossistes en profite.

pour ce qui est de la terre avce la géo une mini pelle de 3T ce conduit sans trop de problème.

le problème avec les pellets c la livraison, et le stockage.
il y a un truc que je ne comprend pas trop pourquoi se chauffer avec des pellets et pas avec du bois avec une chaudiére :?:

en suite je n'ais pas de conduit de cheminé, je pourrais toujour en rajouté un sur le pignon mais c pas jojo et tu ne peu pas récupérer la chaleur du conduit.

je sais que les chaudiére à pellet existe aussi avec une sorti ventouse.

pour ce qui l'élect moi non plus je naime pas sa (sur le chauffage du moin)

pour ce qui est de l'isolation la maison est de 2001. placo 10+100, et laine de verre au plafond, lourdi en polistiréne pour le sous sol

si on avait eu les moyen on aurait fait construire une maison passive comme ds les pays scandinave :bravo:

did67
Messages : 16
Inscription : 03/04/08 18:22

Message par did67 » 08/04/08 17:54

xav60 a écrit :pas trés simple les énergies renouvlables
le problème avec les pellets c la livraison, et le stockage.
il y a un truc que je ne comprend pas trop pourquoi se chauffer avec des pellets et pas avec du bois avec une chaudiére :?:
Au moins là-dessus, je peux te répondre :

1) pour automatiser de façon intégrale (comme le fuel - au vidage de cenrier près), si tu as des horaires un peu variable, si les deux travaillent... Sinon, bine sûr, les bûches, c'est encore moins cher...

2) pour ne pas rejeter trop d'émissions polluantes

Buches et pellets sont "neutres" d'un point de vue CO². Mais la combustion du bois rejettent pas mal d'autre saloperies, y compris des dioxines !,et ce d'autant plus que le bois est humide. Les pellets étant très secs (moins de 8 % d'humidité, contre 12 pour le blé ou la farine), les bonnes chaudières arrivent à des taux de pollution qui ne sont que le double ou le triple d'une chaudière à fuel moderne - un vieux poêle qui brûle du bois humide, cela peut être x 1000 !

xav60
Messages : 9
Inscription : 25/03/08 18:27

Message par xav60 » 08/04/08 18:28

J'ai fait des recherches sur internet sur ce système de chauffage

pour une chaudière de 15kw les prix sont compris entre 10500 et 11000€
pour ce prix là je pense que tu as la chaudière et la vis pour l'alimentation :?: enfin je sais pas. à ton avis (chaudière okofen)

par contre pour les granulés c'est pas donné, je pense faire un silo si je prends ce chauffage ed(environ 4T)

je sais ou je vais, mais j'y vais :wink:

tu payes combien toi tes pellets à la tonne, tu as un silo, ou autre quel marque de chaudiére.. :?: :idea:

Répondre