CommeUnPro.com
Pour rénover les conduits de fumée
© Juillet 2010 Cup Press

Pour rénover les conduits de fumée Quand on a besoin de remplacer sa chaudière, il est appréciable de pouvoir réutiliser les conduits existants pour les nouveaux appareils à condensation. En habitat individuel comme en collectif, la ventilation du local se trouvera ainsi préservée. Poujoulat a mis au point le système Airflue Rénovation, qui adapte le conduit au nouvel appareil, sachant que les chaudières modernes ne possèdent plus de coupe-tirage. Et il faut bien sûr tenir compte des nouvelles réglementations thermiques en matière de renouvellement d’air dans le logement. Airflue Rénovation est constitué d’un terminal installé en tête du conduit existant, d’un tubage flexible adapté à la condensation, d’une plaque pourvue du raccordement de la chaudière et de trois options de ventilation. Une fois la chaudière mise en place, elle prélève l’air comburant dans le local. Les fumées sont évacuées grâce au tubage flexible (températures jusqu’à 120 °C), et l’air vicié chemine dans l’espace de conduit tubé. Selon la date de construction des logements, les systèmes de ventilation ont connu diverses évolutions. Poujoulat a donc envisagé tous les cas de figure et propose trois types de grilles différents : pour la ventilation pièce par pièce, une grille de ventilation haute ou un extracteur (qui apporte une amélioration) ; pour une ventilation générale et permanente, une bouche autoréglable. Airflue Rénovation sera disponible à partir de mai 2010, dans les négoces chauffage et chez les spécialistes en fumisterie. Pour en savoir plus : Poujoulat.
Un radiateur modulaire d’exception
© Juillet 2010 Cup Press

Un radiateur modulaire d’exceptionOn peut le considérer comme un chef-d’œuvre. Son designer, Paolo Schianchi, est d’abord architecte et s’est peu à peu orienté vers le design pour la salle de bains. Cette création, Stecca, est tellement réussie qu’elle trouve sa place dans toutes les pièces d’exception, qu’il s’agisse de pièces à vivre, de chambres ou de halls d’hôtel. Une grande originalité la caractérise, tant dans son allure que dans sa conception technique. C’est un radiateur modulaire, de Runtal, qui intègre un corps de chauffe en acier et des lames rectilignes coulissantes en Corian (Dupont de Nemours). L’association de matières nobles et technologiques, ainsi que l’alternance de composants droits et cintrés font passer cet objet ô combien utile à un statut décoratif de grande classe. Stecca existe en version chauffage central ou électrique, horizontale ou verticale, avec différentes hauteurs et largeurs. Il peut compter entre 2 et 11 éléments chauffants. Cinquante teintes revêtent au choix le corps de chauffe, et de nombreuses finitions magnifient les lames qui s’exposent au premier plan : Glacier White, Strawberry Ice, Blueberry Ice, Pearl Grey, Sand, Vanilla. Sa performance thermique a été optimisée en allongeant les surfaces radiantes. L’eau circule à travers les tubes circulaires qui diffusent une chaleur douce aux éléments modulaires en forme de lames. En version chauffage central, Stecca peut coûter de 329 à 1 272 EUT HT, selon sa configuration.
Un radiateur beau comme un tableau
© Juin 2010 Cup Press

Un radiateur beau comme un tableauIl est tellement décoratif qu’on pourrait croire à une œuvre d’art… Sauf que celle-ci est aussi très utile, chauffant la salle de bains et séchant les serviettes ! Karena Spa, d’Areva, expose fièrement son design « metropolitan », aux formes planes très épurées et aux riches couleurs. Ce parti pris urbain rompt totalement avec les traditionnelles échelles tubulaires qui nécessitaient l’assemblage de tubes de différents diamètres. Ici, l’unité esthétique plane et ajourée garantit une efficacité thermique maximale qui privilégie le rayonnement. La forme latérale biseautée accentue le profil stylé du radiateur (saillie au mur : 90 mm maximum). Karena Spa est issu de l’imagination et de la créativité de deux grands designers installés à Milan : King et Miranda. Réalisé en acier, il peut convenir aux trois types d’énergie : chauffage central, électrique et mixte. Pour les deux premiers, le radiateur reçoit des équipements de raccordement et de réglage haut de gamme, complètement intégrés et d’une totale discrétion. Un gabarit de pose, inclus dans l’emballage, facilite son installation. Karena Spa est proposé dans un vaste choix de dimensions, avec 5 hauteurs et 5 largeurs différentes. Le modèle « faible largeur » de 40 cm existe en 4 hauteurs pour optimiser les espaces exigus. Pas moins de 54 coloris sont disponibles, satisfaisant les goûts les plus variés. Karena Spa sera disponible en septembre 2010, au prix de 500 à 1 200 EUR HT selon le modèle et le type d’énergie. Pour en savoir plus : Acova.
Fenêtres bois/alu hyper isolantes
© Mai 2010 Cup Press

Fenêtres bois/alu hyper isolantesA l’heure où les économies d’énergie sont de rigueur, pourquoi se priver des dernières découvertes en matière d’isolation ? MC France a mis au point les « MUwST », fenêtres et portes-fenêtres mixtes en bois et aluminium à triple vitrage : une menuiserie haute performance répondant aux besoins des maisons passives et des bâtiments basse consommation (BBC). Ces éléments sont compatibles avec tous les types de mise en œuvre. Ils conjuguent qualités techniques, esthétiques et environnementales. Leur épaisseur totale, avec 3 joints d’étanchéité, est de 84 mm. Le vitrage à isolation thermique renforcée est épais de 44 mm, avec intercalaire Warm Edge et gaz argon. Le coefficient de transmission thermique (Uw) est de 0,8 W /m2.K, avec une performance acoustique supérieure à 35 db et un classement AEV = A*4 – E*7B – V*A2. Les carrelets en bois lamellé-collé sont constitués de profilé en pin à âmes alvéolaires, certifié PEFC, avec parement massif. L’ouverture est à la française et/ou oscillo-battante. Les vantaux, quant à eux, sont assemblés mécaniquement et le vitrage collé en feuillure assure une meilleure étanchéité et résistance mécanique des ouvrants. Les ferrages de ceux-ci par fiches réglables tridimensionnelles garantissent fiabilité et confort d’utilisation. Du côté des crémones intégrées, 2 à 5 points assurent une sécurité et un fonctionnement sans faille. La finition intérieure est en pin naturel ou prépeint, le profil aluminium extérieur laqué en 27 couleurs au choix. Pour en savoir plus : MC France.
Panneaux solaires bien intégrés
© Mars 2010 Cup Press

Panneaux solaires bien intégrésLes spécialistes de la toiture se doivent d’aller de l’avant dans la conception de panneaux solaires. Car ils sont concernés en tout premier lieu, visant la bonne intégration de ceux-ci et des performances accrues côté toit. Terreal, bien connu pour ses tuiles, s’est allié à des partenaires technologiques de pointe pour répondre à l’ensemble des problématiques de la toiture. Il propose des systèmes photovoltaïques et thermiques adaptés aux nouvelles exigences environnementales et énergétiques. Sans négliger l’aspect esthétique, qui intervient tout autant dans le choix des utilisateurs. Avec ses systèmes photovoltaïques, Terreal garantit un investissement « durablement rentable ». Il s’appuie sur son savoir-faire en couverture et s’affirme sur le créneau de la sécurité énergétique. Les panneaux solaires sont considérés comme partie prenante du système constructif et présentent une parfaite étanchéité, en plus d’une résistance importante à la corrosion et d’une excellente tenue de la couleur dans le temps. Quatre tons de kits photovoltaïques sont proposés : brun, rouge, sable et ardoise, pour s’harmoniser avec les spécificités régionales. Quant aux systèmes thermiques, ils devancent la Réglementation thermique 2012 et le dispositif permet de réaliser 60 % d’économie sur la production d’eau chaude sanitaire. Quelle que soit la pente du toit, l’étanchéité s’avère maximale. Les kits d’intégration thermiques offrent une très bonne tenue aux rayons ultraviolets. Les quatre mêmes tons sont disponibles, avec un capteur couleur bronze qui se fond dans la toiture. Pour en savoir plus : Terreal.
Une ventilation éco-responsable
© Mars 2010 Cup Press

Une ventilation éco-responsableLe vaste enjeu des économies d’énergie pousse les industriels vers toujours plus d’ingéniosité et de prouesses. Dans le domaine de la VMC (ventilation mécanique contrôlée), Autogyre propose son système Pavillon’Air Double Flux 90, qui met la ventilation à haut rendement à portée de l’habitat individuel. Ce système modulaire et simplifié contribue à de nombreuses réalisations de maisons basse consommation, passives et à très haute performance énergétique. Amorti en seulement trois ans, il permet de réduire les déperditions d’énergie dues au renouvellement d’air, et de conserver 90 % des calories extraites de la maison. C’est le principe de la VMC double flux : récupérer la chaleur de l’air vicié au profit de l’air neuf. Conçu pour des logements de 2 à 8 pièces principales (avec 1 cuisine et jusqu’à 6 sanitaires), Pavillon’Air Double Flux 90 s’utilise aussi bien pour une installation neuve, en remplacement d’un caisson existant, que pour une installation complète en rénovation. Le système se compose de deux réseaux de conduits : un pour l’extraction de l’air vicié par les pièces de service, l’autre pour l’insufflation de l’air neuf dans les pièces à vivre. Les deux réseaux sont reliés à un échangeur thermique, situé au centre du système, par lequel passent les deux flux d’air sans se mélanger et où ils sont filtrés. L’échangeur récupère ainsi 90 % de l’énergie contenue dans l’air vicié, et va tempérer l’air neuf qui sera insufflé dans le caisson puis distribué dans les pièces principales. L’air vicié, lui, est rejeté à l’extérieur de la maison. Le système dispose de deux vitesses. Son prix est de 750 € TTC. On peut le trouver dans les négoces et les GSB. Pour en savoir plus : Autogyre.

Deb.Prec. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Suiv.Fin


© 1997-2017 Cup Press - Tous droits réservés - Reproduction interdite - Infos légales
Electroménager - Annuaire maison - Publicité maison - Jardin & jardinage