CommeUnPro.com
Capteur solaire thermique hautes performances
© Octobre 2010 Cup Press

Capteur solaire thermique hautes performancesIl existe plusieurs technologies pour les panneaux solaires thermiques, notamment celle basée sur le principe du caloduc. Il repose sur l'utilisation de deux fluides : un fluide caloporteur et un fluide solaire. Le premier s’évapore dans les tubes de cuivre situés sous l’absorbeur sous l'effet du rayonnement solaire et cède par conduction sèche de la chaleur au second, par l’intermédiaire d’un échangeur de chaleur. L'échangeur absorbe la chaleur et la restitue au fluide caloporteur qui circule dans le circuit secondaire, assurant par là une exploitation optimisée. La sécurité du système se voit en outre garantie par le
raccordement à sec des tubes du caloduc, sans contact direct entre les 2 fluides, ce qui autorise notamment le remplacement individuel des tubes même quand l’installation est remplie et fonctionne.
Viessmann lance un nouveau capteur solaire tubulaire qui vient compléter sa gamme, le Vitosol 300-T, utilisant le principe du caloduc. Il offre un rendement optique maximal, de l’ordre de 80 %. Chaque tube peut s’orienter de façon idéale vers le soleil, par
simple rotation axiale. Ces capteurs (2 et 3 m2 de surface d’absorption) transforment en chaleur utile le rayonnement solaire même s’il est faible. Les absorbeurs à revêtement sol-titane captent des quantités d’énergie solaire très importantes et le vide à l’intérieur des tubes assure une isolation particulièrement efficace. Particulièrement modulables, les capteurs solaires Vitosol se montent dans toutes les positions (sauf Vitosol 300-T), dans le sens vertical ou horizontal, sur des toits, en façade ou sur supports indépendants.
Prix public indicatif pour un panneau de Vitosol 200-T de 2 m2 : 1 849 € HT hors pose. Pour en savoir plus : Viessmann.
VMC double flux NF
© Octobre 2010 Cup Press

VMC double flux NFL'obtention de la certification NF VMC est volontaire et s’inscrit pour l'industriel dans une politique de qualité, de satisfaction du client et de durabilité des performances des produits afin de préserver la santé et le bien être des occupants. La certification est délivrée sur la base d’essais et d’un audit du site de production.
Sont analysés lors de cette démarche : l’efficacité thermique de l’échangeur, les puissances consommées pondérées aux points de configuration minimale et maximale du
domaine d’emploi et le niveau d’émission sonore en dB(A).
Cette certification a été délivrée pour la première fois en France à Zehnder pour les modèles ComfoAir 200 et ComfoAir 350, distribués par Zehnder Comfosystems.
L'efficacité thermique de ces appareils est de 98 % pour le modèle ComfoAir 200 et 96 % pour le 350. Par exemple, pour un logement de type T2 avec 1 salle de bain ,1 WC, soit un débit de base de 60 m3/h et un débit de pointe de 120 m3/h (débits exigés par l’arrêté du 24 mars 1982), la puissance consommée pondérée est de 21,9 W Th C. Pour en savoir plus : Zehnder.
Radiateur ou objet d'art
© Septembre 2010 Cup Press

Radiateur ou objet d'artAvec leurs lignes très spécifiques, leurs matériaux, les radiateurs Quadri, Spirale,
Seta et Flow Form de RUNTAL étonnent et subliment les intérieurs.
Des lignes saisissantes, géométriquement décalées, arrondies, carrées ou en spirales, où la matière se transforme en une élégante finition. Tous les éléments se caractérisent par une technologie d’avant-garde et des systèmes très performants en matière d’économie d’énergie.
Le modèle Quadri aux lignes carrées, rigoureuses et géométriques exprime une
architecture singulière qui décore les lieux les plus recherchés en se faisant fortement remarquer. La section carrée trace le parcours vertical du radiateur, caractérisé par des pleins et des vides parfaitement en équilibre les uns avec les autres, et devient une véritable sculpture dans la version Totem (1790 x 190 mm - 626 watt - finition chromé - 3841 € HT).
Le modèle Spirale, s'installe à l’horizontale ou à la vertical. Le tube s’enroule sur lui-même en une succession de cercles à l’infini, une silhouette appréciée grâce à son charme ludique.
Le modèle Seta quant à lui évoque un objet d'usage courant et rassure, sans passer inaperçu, avec des tubes de grand diamètre (60 mm) placés côte à côte. Il constitue une présence silencieuse qui apporte toute la chaleur désirée.
L’architecture et la technologie du modèle Flow Form s’unissent en un binôme au
design incomparable, dans lequel la forme et la fonction s’expriment, avec une personnalité sans égale. La structure, à lamelles profilées et rapprochées, donne à
ce radiateur un aspect high-tech. Exemple, modèle à eau chaude - finition matt black - 1000 x 88 mm - 269 watt - 361 € HT. Pour en savoir plus : Runtal.
Températion Domestique : un concept inédit
© Août 2010 Cup Press

Températion Domestique : un concept inéditSoucieux de toujours améliorer l’efficacité énergétique dans l’habitat, Aldes inaugure le domaine de la Températion. Il s’appuie pour cela sur une utilisation inédite du vecteur air, proposant des solutions globales de confort et d’économie. La Températion associe les performances de la VMC et de la technologie thermodynamique pour couvrir les besoins des bâtiments performants, en construction neuve ou en rénovation. Ses systèmes de Températion Domestique, dédiés à l’habitat individuel et collectif, se déclinent en 2 gammes : T.Zen et T.Flow. Les uns peuvent gérer jusqu’à 4 fonctions : ventilation double-flux, chauffage et rafraîchissement, plus éventuellement production d’eau chaude sanitaire (ECS). Les autres combinent un système de VMC et un ballon d’eau chaude sanitaire thermodynamique. T.Zen assure le renouvellement d’air par ventilation double-flux ; le préchauffage en été et le rafraîchissement en hiver s’effectuent par la récupération de l’énergie sur l’air, grâce à la pompe à chaleur ; et les calories de l’air extrait sont exploitées pour chauffer l’eau contenue dans le ballon (le cas échéant). La gamme T.Flow, quant à elle, associe ventilation performante, pompe à chaleur et ballon thermodynamique de 200 litres pour une production d’ECS économique. Système monobloc prêt à intégrer, elle privilégie, tout comme la gamme T.Zen, gain d’espace et facilité d’aménagement. Pour en savoir plus : Aldes.
Une pompe à chaleur solaire
© Août 2010 Cup Press

Une pompe à chaleur solaireVoilà une innovation de taille en matière d’énergies renouvelables : la première pompe à chaleur Air/Eau monobloc combinée à un système solaire, mise au point par Alpha-InnoTec. Elle associe avec succès les qualités des deux principes, par une action réciproque : d’une part le solaire contribue à améliorer les performances de la pompe à chaleur (PAC) ; d’autre part la PAC optimise l’appoint au système solaire traditionnel. Installée en intérieur ou en extérieur, la LW 90(A) Solar est dédiée au chauffage et à la production d’eau chaude sanitaire (ECS). Elle diffère d’une pompe à chaleur classique car elle dispose d’un échangeur double circuit qui travaille sur l’air : le premier circuit fonctionne avec un fluide frigorigène (le R407C), tandis que le deuxième utilise un fluide caloporteur solaire. Celui-ci amène l’énergie produite par le solaire pour améliorer de façon significative les performances du système ; il réduit également le temps de dégivrage de la PAC. La LW 90(A) Solar est prévue pour fonctionner par des températures jusqu’à – 20 °C, et des températures de départ d’eau de chauffage jusqu’à 60 °C. Sa puissance calorifique est de 10,5 kW et son COP atteint 3,9 (A7/W35 selon EN14511), capacités qui peuvent être encore augmentées grâce à l’appui du solaire. Ces performances auront pour effet de réduire la consommation et le coût du chauffage au quotidien. Il s’agit donc d’un investissement durable et éco-citoyen pour l’habitat (prix sur devis). Dimensions de la PAC : L 1 943, P 746, H 1 523 mm. Pour en savoir plus : Alpha Innotec.
Des poêles à bois spectaculaires
© Juillet 2010 Cup Press

Des poêles à bois spectaculairesNon seulement ils sont beaux et ils chauffent bien, mais ils offrent la vue d’un vrai feu de bois. Les poêles blueline de Buderus trouvent une place de choix dans les intérieurs modernes. Leur design recherché s’agrémente de tons de céramique les plus agréables : noir ivoire, gris bleu, anthracite, inox, lavande, aubergine… Sans parler de leur haute performance énergétique, avec un rendement de combustion supérieur à 79 %. La gamme se décline en 3 modèles : Blueline 4W, 7 et 10. Blueline 4W présente la particularité de se raccorder au circuit de chauffage (radiateurs) ou encore d’alimenter un plancher chauffant, ce qui réduit l’utilisation de la chaudière. Les poêles sont munis d’une vitre qui laisse admirer le spectacle des flammes. Le Blueline 7, avec sa vitre circulaire, offre une vision encore plus globale. Les vitres se salissent peu grâce à une amenée d’air secondaire qui évite la formation de suie. De plus, un rangement adapté pour bûches et briquettes (de 25 à 33 cm de long selon le modèle) facilite le stockage et préserve l’harmonie de l’ensemble. Des bacs humidificateurs d’air sont prévus sur le dessus de l’appareil (modèles 7 et 10) pour maintenir un degré d’hygrométrie suffisant et réduire le développement des acariens. On peut même y ajouter des huiles essentielles. Prix des poêles Blueline : de 2 890 à 4 800 EUR HT. Pour en savoir plus : Buderus.

Deb.Prec. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Suiv.Fin


© 1997-2018 Cup Press - Tous droits réservés - Reproduction interdite - Infos légales
Electroménager - Annonces immobilieres - Publicité maison - Jardin & jardinage