CommeUnPro.com
Traitement adapté pour béton ciré
© Juillet 2009 Cup Press

Traitement adapté pour béton ciréLe béton ciré a la cote, grâce au caractère moderne qu’il confère à tous les styles d’intérieur. Blanchon lui dédie un produit tout particulièrement étudié pour le mettre en valeur et le protéger au mieux : l’Huile-Cire Béton. Celle-ci est destinée à la finition et à la protection des chapes spéciales et traditionnelles, des mortiers, ragréages ou enduits béton d’intérieur, qu’ils se trouvent sur les sols, les murs ou les plans de travail. Le produit imprègne profondément la surface, constituant un traitement durable qui fait, entre autres, obstacle à l’apparition de poussière. Il s’agit d’un produit sain, à base d’huiles végétales et de cires naturelles, conforme à la norme européenne EN 71.3. Inodore, il peut être appliqué sans aucun inconvénient dans tout type de local. Incolore, il apporte un aspect ciré qui semble aller de soi. Prête à l’emploi, l’Huile-Cire Béton est facile et rapide à utiliser par un grand nombre de corps de métiers : spécialistes des sols, carreleurs, maçons, peintres et parqueteurs. Elle doit s’appliquer en deux couches très fines (pour 25 à 30 m2, 1 litre par couche suffit), sur une surface propre et sèche, au moyen d’un rouleau à poils ras, d’une brosse ou d’un spalter pour les bords de la pièce. Au fur et à mesure de la pose, il faut essuyer au chiffon de coton, à la monobrosse ou à la lustreuse, pour obtenir un résultat uniforme et légèrement brillant. La deuxième couche s’effectue après 6 à 8 h de séchage. Dans des conditions d'utilisation domestique, l’Huile-Cire Béton ne nécessite qu'une application par an. Conditionnement : 1 l et 2,5 l. Prix : 29 € HT le litre. Pour en savoir plus : Blanchon.
Des joints super étanches
© Juillet 2009 Cup Press

Des joints super étanchesA l’intérieur comme à l’extérieur, la maison a besoin de produits performants pour tout ce qui concerne le calfeutrement, le collage, l’étanchéité et la couverture. GEB a ainsi conçu son nouveau mastic Acrybat, en améliorant la formule de son Acrybat BT, déjà très apprécié des artisans professionnels. A base de résine acrylique en émulsion, le nouveau mastic d’étanchéité plastique possède un caractère polyvalent qui permet de réaliser : des joints étanches à l’intérieur et à l’extérieur des constructions ; des joints d’étanchéité en construction, entre maçonnerie et menuiserie et sous appui bois, métal ou PVC ; des joints de finition pour murs, cloisons et plinthes ; des joints de plafond et autour des coffrages de volets ; le colmatage des fissures verticales des murs ; le calfeutrage autour des fenêtres. Cette formule haute qualité d’Acrybat est conforme au label SNJF section façade. Le produit se révèle à la fois plus visqueux et moins collant au toucher. Son séchage encore plus rapide, l’absence d’odeur et de coulures complètent ses qualités. De plus, il adhère parfaitement sur tous les supports poreux (béton, enduit, ciment, bois, plâtre, fibre-ciment…) et lisses (aluminium anodisé, PVC…). Il résiste à des températures de – 20 à + 70 °C et supporte bien le vieillissement climatique. On le trouve en plusieurs teintes : blanc, gris, brique, pierre ; on peut même le peindre après séchage. Acrybat se présente en cartouches de 310 ml, au prix de 3,87 € TTC. Il existe aussi en version « Spécial intérieur », à 2,24 € TTC la cartouche. Dans les moyennes et grandes surfaces de bricolage, les quincailleries et les négoces en matériaux. Pour en savoir plus : Geb.
Pour soigner les bois de façades
© Juin 2009 Cup Press

Pour soigner les bois de façadesLa construction de maisons en bois remporte un succès de plus en plus vif. La régulation thermique et hydrométrique de ce matériau, ainsi que sa solidité et sa longévité, présentent des avantages indéniables. Actuellement, 10 % des maisons individuelles utilisent le bois, et 1,1 million de m2 de bardages sont posés chaque année (dont 70 % dans le résidentiel). Bois massif, lames de diverses largeurs, à l’horizontale à la verticale ou en oblique, les bardages ou bois de façades offrent de multiples possibilités créatives et s’habillent de protections spécifiques. Bondex propose 4 produits pour préserver et entretenir ce matériau soumis aux intempéries et aux UV. Sans protection, il risquerait de perdre son apparence et sa teinte initiales, ou de devenir humide. Afin de préparer le bois, il convient d’appliquer initialement « Primaire traitant » incolore, fongicide et insecticide, formulé en phase aqueuse, à titre préventif ou curatif (33,90 € les 2,5 l ; 79,00 € les 10 l). Vient ensuite l’« Huile protectrice », en tant que saturateur, d’origine végétale et de teinte naturelle ambrée (45,50 € les 2,5 l ; 105,00 € les 10 l). Puis, selon le cas, la Protection tons bois » ou la « Protection couleur », lasures qui mettent en valeur les veinures du bois et assurent en même temps une très haute protection. La première est transparente (3 teintes possibles), la seconde opaque satinée (45 teintes disponibles en machine à teinter). Tout comme l’huile, ces deux produits sont anti-UV et hydrofuges. Ce sont aussi des fongicides et insecticides de surface. Leur prix est de 42,50 € les 2,5 l et 99,00 € les 10 l. Pour en savoir plus : Bondex.
Halte aux termites !
© Juin 2009 Cup Press

Halte aux termites !Le bois trouve sa place dans de nombreuses habitations, et son entretien n’est pas moins important que son choix ou que sa qualité de mise en œuvre. Pour assurer sa bonne tenue dans le temps et respecter les nouvelles réglementations imposées aux particuliers, il est primordial d’employer le produit adéquat pour empêcher les invasions de termites et autres insectes xylophages, ainsi que les moisissures et les champignons. Xylophène lance à cet effet son Gelactif multi-usages, pour traiter le bois à titre préventif : une formule unique à base d’eau et d’huiles végétales qui va migrer, sans injection, jusqu’à 8 cm au cœur du bois. A savoir 20 fois plus qu’un produit liquide classique. Le gel, de couleur blanche à l’application, devient incolore lors du séchage. C’est là une astuce qui permettra de vérifier toutes les zones couvertes. Avec une seule application, l’efficacité est garantie 25 ans ! Le procédé épargne à l’utilisateur le travail fastidieux de l’injection ; le Gelactif se badigeonne simplement au pinceau ou au rouleau. Ce traitement fongicide et insecticide « nouvelle vague » agit habilement, en privant les insectes de leur nourriture favorite, la cellulose, car il la rend non comestible pour les termites (elles ne possèdent pas les enzymes digestives nécessaires). De plus, le caractère huileux de la solution protège le bois en profondeur de l’humidité, prévenant le risque d’apparition de champignons et de moisissures. Xylophène Gelactif est proposé en bidons de 1, 5 et 15 l, aux tarifs respectifs de 16,49 et 99,00 € TTC. Disponible dans les GSB. Pour en savoir plus : Xylophene.
Mort aux mites !
© Avril 2009 Cup Press

Mort aux mites !Qui n’a jamais été horrifié de découvrir un trou irréparable dans une jupe en tweed ou un beau pull en cashmere ? Il n’est pas difficile de deviner qui est coupable d’un tel méfait, mais il est beaucoup plus difficile de mettre la main dessus et de l’exterminer ! Surtout que, tel le lion de Tartarin, l’animal peut être multiple… Pour venir à bout de ce fléau, et de ces innombrables petites bêtes, Anti intervient à point nommé avec sa Pat’ à Mites. Elle ne donne pas cher de ces petits papillons de nuit capables de digérer la kératine, protéine fibreuse que l’on trouve dans la laine, le cuir, les fourrures, qui se régalent dans les armoires, dressings et autres penderies. Non contents de causer de gros dégâts, ils prolifèrent en plus très rapidement. La Pat’ à Mites est une pâte insecticide et parfumée à la lavande, présentée sous forme de petits sachets, qui s’évapore progressivement et assure une efficacité maximum pendant 4 mois. Elle fait disparaître radicalement et immédiatement les mites et leurs larves, dévoreuses de vêtements, grâce à une molécule insecticide : l’empenthrine, dosée à 0,2 % dans le produit. Lorsque le gel transparent de la Pat’ à Mites aura disparu, il faudra remplacer le sachet. Celui-ci se place simplement dans les tiroirs, commodes, penderies, entre les piles de linge ou dans les poches des vêtements, sans les tacher. Un paquet de 10 sachets de 10 g coûte 3,59 € TTC. On le trouve dans les grandes surfaces alimentaires. Pour en savoir plus : Anti.
Le bois sous haute protection
© Avril 2009 Cup Press

Le bois sous haute protectionL’indice de protection UV bénéficie maintenant à la protection du bois, à travers la gamme LX des lasures Cecil Professionnel. De l’indice 15 (protection active) à 65 (protection totale), en passant par 30 et 45, les produits s’adaptent au degré d’exposition du bois aux intempéries et au rayonnement solaire. Ces chiffres ont été établis par des tests normalisés de vieillissement accéléré des lasures (QUV Test). Ils mesurent la résistance à l’usure du film appliqué : perte de brillance, évolution de la teinte, farinage du film, craquelage… Le système Pro Cecil se définit en 2 phases : l’imprégnation, en 1 couche de lasure LX500 ; puis la décoration et protection, avec 2 couches de lasure de finition LX515, 530, 545 ou 565 ; tous ces produits étant conformes à la directive COV 2010. Les lasures protectrices de finition sont prêtes à l’emploi, faciles à appliquer – sans coulures – et sèchent rapidement. La LX515 est destinée, en rénovation et sur bois neuf, aux bois extérieurs (bardages, chalets, portes, fenêtres, volets…) sous exposition modérée. La LX530, « protection élevée », est enrichie en résine et vise les bois exposés plein sud, situés en bord de mer ou à la montagne. Elle procure au film une excellente durabilité et au bois un aspect satiné. Passons à la « protection forte », avec la lasure LX545. Constituée d’un mélange de résines très haute qualité, elle se révèle tout à fait appropriée à l’écoconstruction, de par sa formule en phase aqueuse NF Environnement. Renforcée en agents UV, elle évite le grisaillement du bois. Quant à la LX565, elle s’applique aux conditions climatiques extrêmes et offre un écran total, grâce à ses agents absorbeurs d’UV et antioxydants. Prix des lasures protectrices : 60 à 120 € les 5 litres, en vente dans les négoces. Pour en savoir plus : Cecil.

Deb.Prec. 1 2 3 4 5 6 7 Suiv.Fin


© 1997-2017 Cup Press - Tous droits réservés - Reproduction interdite - Infos légales
Electroménager - Maisons de vacances - Publicité maison - Jardin & jardinage