CommeUnPro.com
Tronçonneuses : toujours plus fort
© Mars 2008 Cup Press

Tronçonneuses : toujours plus fortPour les travaux exigeant un maximum de puissance, voici la tronçonneuse que rien n’impressionne : la Husqvarna 460. Un moteur encore plus performant (2,7 kW et 3,7 ch) lui permet de s’attaquer aux gros travaux, sans peur et sans reproche. Il fournit un couple élevé, notamment à bas régime, c’est-à-dire quand l’utilisateur en a le plus besoin. Ce moteur X-Torq se distingue par ses deux circuits d’admission : l’un avec un mélange air-essence, l’autre injectant de l’air frais et pur au moment de la compression. Tout en améliorant la productivité, sa combustion parfaitement oxygénée et donc optimisée fait économiser 20 % de carburant, tout en réduisant de 60 % les émissions polluantes. Ce procédé original, baptisé « Air Injection », élimine jusqu’à 97 % des particules et des poussières avant qu’elles n’atteignent le filtre à air. Il en résulte une puissance constante, et il est moins souvent nécessaire de nettoyer le filtre à air. Equipée d’un décompresseur Smart Start, la tronçonneuse démarre au quart de tour, avec environ 40 % de force de traction nécessaire en moins sur la poignée du lanceur. Les pièces de celui-ci s’useront d’autant moins. Et, pour moins de fatigue en fin de journée, la 460 dispose du système « LowVib » qui isole la poignée du moteur et du guide. La poignée avant inclinée, un centre de gravité haut placé, un corps étroit et un poids réduit (5,8 kg hors guide et chaîne) rendent l’engin extrêmement maniable. La distance ergonomique entre les poignées renforce encore sa sécurité d’utilisation. Son prix : 749 € TTC avec guide 45 SN. Points de vente : réseau Husqvarna. Pour en savoir plus : Husqvarna.
Fendre ses bûches sans peine
© Février 2008 Cup Press

Fendre ses bûches sans peinePas besoin de se déguiser en bûcheron ni d’en arborer la musculature pour fendre son bois, chez soi et en toute sécurité. Un outil pratique a été mis au point par Leborgne : le fendeur de bûches à poids variable. S’utilisant à la verticale sans aucun effort, il fonctionne par coulissement d’un tube sur un coin, atteignant de façon précise la cible posée au sol. La trouvaille originale a été de lui adjoindre une masselotte amovible de 1 kg, qui permet d’en moduler le poids et donc la puissance. La corvée se transforme alors en simple exercice de positionnement du coin situé en bas de la partie basse de l’outil. Sans courbatures ni mal de dos, car celui-ci reste bien droit. Il suffit de soulever la partie supérieure, munie ou non du poids supplémentaire, et de la laisser retomber à l’intérieur de l’autre partie. Le coin s’enfonce alors dans la fibre du bois, provoquant l’éclatement de la bûche. Un jeu d’enfant, ou presque, destiné plus particulièrement aux femmes ou aux seniors puisqu’il ne nécessite pas une force physique importante. Cet outil breveté, efficace et d’un maniement extrêmement simple, peut s’utiliser aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, même dans des locaux bas de plafond comme une cave ou une chaufferie. Une goupille de sécurité permet de transporter le fendeur et de le stocker sans risque, et une poignée à rebords en élastomère empêche de se coincer les doigts pendant l’action, tout en diminuant les vibrations. Le tube est en acier et le coin trempé. Prix : entre 65 et 75 € TTC. Points de vente : jardineries, GSB, LISA. Pour en savoir plus : Leborgne.
Visseuse à chocs : elle a du punch !
© Janvier 2008 Cup Press

Visseuse à chocs : elle a du punch !Il y avait déjà la visseuse sans fil, la visseuse d’angle sans fil… Bosch a encore frappé : une nouvelle star fait son entrée, la visseuse à chocs sans fil. Compacte, puissante, légère, solide et rapide, elle possède toutes les qualités. La GDR 10,8 V-LI Professional se loge dans la poche de l’artisan et devient son alliée en toutes circonstances. Ses dimensions réduites (L 166 x H 170 mm) lui confèrent une légèreté record (1 kg), ainsi que sa batterie lithium-ion, beaucoup moins lourde qu’une batterie nickel. Et, malgré tout, elle frappe impitoyablement 3 000 coups par minute, peut développer un couple de 100 Nm et tourne à vide à 1 800 t/mn. Son champ d’application : les vis de taille petite à moyenne dont le filetage va jusqu’à M12, ainsi que la pose de vis métalliques dans le béton pré-perforé. Pour le perçage du métal, la GDR 10,8 V-LI possède une vitesse de rotation supérieure à celle de ses congénères. Le mécanisme de frappe à hautes performances prévient tout recul. Un anneau lumineux, intégré au niveau de nez de la visseuse, facilite le travail dans les zones sombres. Enfin, le revêtement Softgrip garantit une prise en main ferme et sûre. Mais les nouveautés ne s’arrêtent pas là. La famille des perceuses-visseuses à percussion sans fil et des perceuses sans fil standard s’agrandit elle aussi. Les dernières « Heavy Duty » et « Standard Duty » Bosch Professional sont dotées d’un moteur de 48 mm à haute performance et double bobinage, ainsi que d’un boîtier d’engrenages à 2 vitesses à ventilateur séparé, pour un refroidissement optimal du système d’entraînement. Autre innovation appréciable : le couple peut être réglé progressivement pour le serrage précis de vis de toutes tailles. Les modèles Bosch sont en vente chez tous les revendeurs agréés. Pour en savoir plus : Bosch.
Couteaux bimatière pour nouveaux peintres
© Janvier 2008 Cup Press

Couteaux bimatière pour nouveaux peintresLa décoration fait de nouveaux adeptes, le bricolage aussi. Et les nouveaux bricoleurs sont souvent… des bricoleuses ! Alors on peaufine le matériel, l’outillage se fait plus raffiné, encore plus adapté. C’est ainsi que Franpin, fabricant de pinceaux, rouleaux et outils de peintre, a créé une nouvelle gamme d’outils de préparation des surfaces, en inox à manche bimatière très confortable. Pour une fois, c’est l’agréable qui se joint à l’utile. Dans la famille des couteaux (à enduire, de peintre, de peintre à lame américaine), je voudrais… de jolis manches jaune et gris pour une prise en main optimale, et une lame inox de très grande longévité. Le gris, c’est le « soft », matière caoutchoutée assurant une bonne adhérence à l’utilisateur, même en milieu humide. Le geste n’en sera que plus précis. Une matière hautement résistante puisqu’elle tient tête à tous les solvants utilisés en décoration. Le jaune, c’est le polypropylène, dont est faite l’âme du manche, indifférent aux chocs et à l’eau. L’ensemble compose un outil non seulement ergonomique, mais aussi ambidextre : Franpin a pensé à tous ! La gamme comprend 4 séries de couteaux : à enduire, décliné en 9 tailles (8 à 24 cm) ; de peintre, en 9 tailles également (1 à 10 cm) ; de peintre, lame américaine, en 6 tailles : 1,5 / 2 / 3 / 4 / 5 et 6" ; de peintre multifonctions. Exemples de prix : 6,00 € TTC pour un couteau de peintre n° 6 ; 8,50 € TTC pour un couteau à enduire n° 20. Points de vente : GSB, GSA, négoces matériaux. Pour en savoir plus : Franpin.
Un sculpteur d’arbustes
© Janvier 2008 Cup Press

Un sculpteur d’arbustesLaissez libre cours à votre imagination et prenez vos arbustes pour modèles : le sculpte-haies Isio Bosch ne demande qu’à faire de votre main, déjà verte, une main d’artiste. Entraînez-vous donc à l’art végétal, en taillant minutieusement arbustes d’intérieur et d’extérieur grâce à un outil aussi léger (500 g à peine) que performant. Ses lames tranchantes découpées au laser sculptent de façon très nette, de sorte qu’aucun brunissement sur les bords ne vient ensuite gâter l’apparence de la forme réalisée. Libre à vous de réaliser toutes les décos végétales. De quoi rendre jaloux tous vos voisins ! Vos œuvres produiront un effet surprise chez vos invités et provoqueront leur admiration. Ils n’auront plus qu’une envie : essayer d’en faire autant. Pourquoi pas, alors, transformer l’objet en cadeau… L’Isio Bosch version sculpte-haies 1 lame est équipé d’une batterie lithium-ion qui ne se décharge pas en cas d’inutilisation prolongée, l’outil offrant toujours ainsi un maximum de performance. On le trouve dans les GSB, GSA, jardineries et quincailleries, au prix indicatif hors DEEE de 59,99 € TTC. Pour en savoir plus : Bosch.
De la motobineuse au motoculteur, juste un kit
© Décembre 2007 Cup Press

De la motobineuse au motoculteur, juste un kitRetourner la terre du potager pour les prochaines cultures n’est pas une mince affaire. Dans les grands jardins, c’est bien sûr une corvée. Heureusement, la motobineuse T900 RH est là pour vous faciliter la tâche et préparer le sol en beauté. Facile à démarrer et très maniable, elle est munie de 3 vitesses (plus la marche arrière) qui permettent de moduler l’avancement en fonction du terrain et de la nature du sol. Son moteur Honda de 6,5 ch lui fournit une puissance de 4 800 W, et sa largeur de travail est de 90 cm. Mais là où Husqvarna, son fabricant, fait encore plus fort, c’est qu’il l’a conçue de telle façon qu’elle puisse se transformer en motoculteur. Par l’adjonction d’un « kit labour » en option, elle reçoit un brabant 1/2 tour (charrue à 2 socs), 2 roues agraires gonflées à l’air qui viennent se substituer aux 6 fraises à couteaux hélicoïdaux, 2 masses de roues pour que le brabant pénètre mieux dans la terre, et un contrepoids avant. Voilà la T900 RH parée pour creuser ses sillons, équipée d’un déclabotage mécanique, indépendant sur chaque roue, qui facilite le demi-tour en bout de ligne. Pour un confort d’utilisation accru, les mancherons de part et d’autre du guidon sont réglables en hauteur, s’adaptant à la taille de l’utilisateur, et en déport, c’est-à-dire qu’ils peuvent pivoter d’un côté ou de l’autre par rapport à l’axe d’avancée, ce qui évite de piétiner la terre fraîchement remuée. Prix public conseillé : la motobineuse, 1 699 € TTC. Le kit labour : 845 € TTC. En vente dans le réseau Husqvarna. Pour en savoir plus : Husqvarna.

Deb.Prec. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Suiv.Fin


© 1997-2017 Cup Press - Tous droits réservés - Reproduction interdite - Infos légales
Electroménager - Publicité maison - Jardin & jardinage