CommeUnPro.com
Le « prêt-à-finir » très basse consommation
© Février 2010 Cup Press

Le « prêt-à-finir » très basse consommationPour atteindre des performances exceptionnelles en matière d’économies d’énergie, point n’est besoin de recourir à de coûteux matériaux high-tech. Il vaut mieux étudier chaque caractéristique d’une construction et se pencher sur l’efficacité des équipements, afin d’en optimiser les paramètres un par un. En commençant par l’isolation, poste clé s’il en est, à tous les niveaux de la construction. C’est ainsi que Mikit, spécialiste du « prêt-à-finir », a mis au point une maison individuelle très basse consommation sans surcoût. La première a été livrée à Quittebeuf, dans l’Eure, et elle arbore le label BBC-Effinergie. Répondant déjà aux normes qui entreront en vigueur en 2013, elle présente une perméabilité à l’air inférieure à 0,6 m3/(h.m2). Le concept Mikit permet aux acquéreurs de payer 30 % de moins que pour une maison classique clé en main. Le défi était de maintenir ce pourcentage pour un maison basse consommation. S’ajoutent à ce gain les économies d’énergie réalisées à moyen terme, ainsi que la possibilité de bénéficier de crédits d’impôts. Pour relever le défi, Mikit s’est appuyé sur la qualité des matériaux et l’évolution de ses systèmes constructifs. Il s’est également entouré de nombreux partenaires dans divers domaines du bâtiment, comme EDF Bleu Ciel et Promotelec (organisme certificateur) en matière d’isolation thermique. Ce qui, en l’occurrence, assure aux acquéreurs de maisons Mikit un label HPE, THPE – Très haute performance énergétique – ou BBC. Les clients sont également partenaires, du fait qu’ils doivent effectuer les finitions intérieures, livrées sous forme de kits prêts à poser. C’est le cas des cloisons et menuiseries, de l’isolation intérieure, de l’électricité, de la plomberie, des sanitaires… Pour en savoir plus : Mikit.
Système constructif super isolant
© Octobre 2009 Cup Press

Système constructif super isolantPour répondre aux nouvelles exigences dans la construction, à savoir les économies en énergie, le confort sain et la durabilité, tous les aspects doivent être analysés : l’implantation, l’orientation, les ouvertures, ou encore les équipements. Quant aux systèmes constructifs, ils ont bien sûr toute leur importance. Néopano et Kauf se sont associés pour mettre au point une solution technique inédite : le Prémur polystyrène Ultra 30 Néomur. Celui-ci se compose de deux panneaux en polystyrène expansé reliés entre eux par une structure métallique. Il constitue l’armature qui servira au coulage du béton de la structure, et garantit une édification simple et rapide de bâtiments à hautes performances énergétiques. Grâce à son très fort pouvoir isolant, les déperditions de chaleur sont réduites de 43 à 68 % (selon le modèle de Néomur, qui en possède trois). Le maître d’ouvrage peut ainsi anticiper les réglementations thermiques jusqu'à la maison passive. A noter que Néomur peut être monté par seulement deux personnes, avec un allègement de la pénibilité du chantier et une réduction sensible des déchets. Développé pour la construction de bâtiments résidentiels, de bureaux ou d’établissements publics, il s’applique sur tous les murs intérieurs ou extérieurs, porteurs ou non, ainsi qu’en soubassement. A noter que les coffres de volets roulants, qui sont souvent le point faible des maisons à basse consommation, s’intègrent dans le mur Néoprano, avec un enroulement à l’extérieur. Leur coefficient U atteint alors 0,52 W /m2.K. Pour en savoir plus : Knauf.
Une brique isolante qui fait des prouesses
© Octobre 2009 Cup Press

Une brique isolante qui fait des prouessesLe défi des économies d’énergie débouche sur des produits aux performances inédites. C’est le cas de la brique Porotherm GF R20 Th+, qui permet d’économiser 40 % d’épaisseur de doublage, et donc de gagner des mètres carrés habitables. Son efficience thermique atteint la valeur exceptionnelle R = 1,27 m2.K/W. Cette brique en terre cuite de 20 cm d’épaisseur, associée à un simple complexe isolant collé 12+1 Ultra 32, ouvre la porte au Bâtiment Basse Consommation, avec un coefficient thermique mur Up = 0,19, R = 5,07. Solution d’isolation optimisée du groupe Wienerberger, la Porotherm GF R20 Th+ traite les ponts thermiques sans surcoût. Surévaluant les exigences de la Réglementation thermique 2005 de 45 %, cette championne réduit en effet le pont thermique intermédiaire de plancher à Ψ = 0,36 W/m.K par la simple utilisation de l’About TH 7. En plus de toutes ces performances exceptionnelles, la nouvelle brique est facile à poser. Deux versions sont disponibles : la GF R20 Th+ et la GF T20 Th+. La première se pose selon le DTA 16/07-524 en Maçonnerie Roulée avec un R = 1,27 m2.K/W ; la seconde en Maçonnerie Traditionnelle (montage au mortier bâtard) avec un R = 1,15 m2.K/W. Le fabricant décline également toute la gamme des accessoires Porotherm nécessaires à des mises en œuvre parfaites et normées. La brique GF R20 Th+ mesure 500 x 200 x 299 mm (6,6 au m2), pour un poids de 20 kg. Pour en savoir plus : Wienerberger.
Des façades bien habillées
© Août 2009 Cup Press

Des façades bien habilléesQu’il s’agisse d’habitations individuelles ou d’établissements recevant du public (ERP), de constructions modernes ou de bâtiments à rajeunir, rien de tel qu’un beau bardage en pin des Landes. FP Bois propose Verniland Victoria, bardage aux qualités irréprochables qui contribue à une architecture élégante et raffinée. Son aspect brossé et ses huit teintes disponibles – blanc, blanc cassé, vert tendre, beige, bleu pâle, bleu-gris, jaune pâle et gris brume – ne pourront que vous séduire. Stable et résistant, Verniland Victoria est également facile à monter et à entretenir. Ses lames aux dimensions généreuses (L 3000 x l 125 x ép. 21 mm) sont en bois massif et s’assemblent par aboutage, avec un résultat final exempt de nœuds et sans défauts. Ce revêtement apporte une protection et une isolation sans failles. Il s’applique sur paroi bétonnée, paroi maçonnée ou sur maison à ossature bois. De Classe 3 selon la norme NF EN 335-2*, il bénéficie également du label vert Excell. Sa finition est effectuée avec du vernis à eau. Et la colle à l’eau utilisée pour l’aboutage répond au groupe de contraintes D4**. La mise en œuvre du Verniland Victoria obéit à des règles très claires et le produit est soumis au DTU 41.2, relatif aux revêtements extérieurs en bois. Deux types de pose sont envisageables pour les lames : horizontale, encore appelée « à l’américaine », ou verticale, dite « scandinave ». Le produit est livré avec les accessoires suivants : baguette d’angle, angle rentrant, planche de tableau et grille d’aération anti-rongeur. Prix indicatif du m2 : 58 € HT. Pour en savoir plus : FP Bois.
La terre cuite à la page
© Juin 2009 Cup Press

La terre cuite à la pageUn guide très synthétique destiné aux professionnels présente toute l’offre de Terreal en matière de façades en terre cuite. Chaque produit fait l’objet d’une présentation détaillée, avec un tableau récapitulatif des données techniques : dimensions, quantité de produits, poids unitaire, poids au m2 et trame de pose. Schémas et photos de réalisations accompagnent chaque descriptif pour mieux montrer l’application concrète du produit. Tout cela tient en 12 pages, et fait de cet ouvrage une brochure de référence pour les façades rapportées ou traditionnelles en terre cuite. Sa lecture simple et rapide aura le mérite de simplifier la tâche des architectes et maîtres d’œuvre, en particulier le nuancier placé en fin de brochure : 4 pages sont dédiées aux coloris et formats de Terreal, avec des symboles bien identifiables et légendés. Le guide a également l’intérêt de présenter la nouveauté phare du fabricant, à savoir Blizzard, un bardage simple peau de petite dimension, à joints horizontaux à recouvrement. Grâce à son système de montage et à ses dimensions, cette protection de la façade se révèle non seulement économique, mais aussi résistante malgré sa faible épaisseur (15 mm). La terre cuite présente aussi l’avantage de ne pas vieillir et de s’intégrer harmonieusement à l’environnement. Pour en savoir plus : Terreal.
Mortier expert, chape sans poussières
© Janvier 2009 Cup Press

Mortier expert, chape sans poussièresOn n’en finit pas d’améliorer les matériaux pour rendre les chantiers moins pénibles. La preuve en est faite avec les ciments technologiques Sensium, de Lafarge, en particulier Sensium Mortier. Son utilisation rend le travail plus propre, plus facile, efficace et productif. Ciment sans poussières pré-adjuvanté, il offre de nouvelles performances aux mortiers : maniabilité, souplesse et fermeté, garantissant une bonne tenue. Outre la maçonnerie des murs et le dressage des enduits, c’est le produit idéal pour réaliser des chapes de qualité. Il assure une utilisation optimisée du matériau : plus de surface réalisée, le dosage optimisé, l’ajout d’eau maîtrisé…Non seulement il fait gagner du temps (réduction du nombre d’étapes), mais sa texture et sa composition procurent de plus un grand confort dans la mise en œuvre : le produit est plus gras, aéré et maniable. Un concentré d’avantages pour seulement 0,90 EUR de plus qu’un sac de ciment traditionnel ! Sensium Mortier est conforme à la norme ciment EN 197-1 et aux applications des différents DTU. En neuf comme en rénovation, il est recommandé pour la réalisation de chapes rapportées adhérentes, chapes désolidarisées, flottantes, de ravoirage, avec forme de pente, lissées et finies. Cela dans des locaux à sollicitations faibles (usage pédestre, habitation) ou modérées (roulage, galerie marchande...). Le mortier sera homogène, facile à tirer à la règle et de finition parfaite. Il est possible de le doser à 300 kg/m3 (au lieu de 350 kg/m3 avec un ciment courant), ce qui le rend très économique : 15 m2 de chape en plus par palette. Sans compter une réduction significative des retraits et de la fissuration. Pour en savoir plus : Lafarge.

Deb.Prec. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Suiv.Fin


© 1997-2017 Cup Press - Tous droits réservés - Reproduction interdite - Infos légales
Electroménager - Publicité maison - Jardin & jardinage